Ronflement

Le ronflement est dû à la vibration des tissus mous du palais et de la luette dans la gorge. S'il n'est pas nécessairement dérangeant pour le ronfleur, les personnes de son entourage peuvent être très incommodées par ce bruit qui est parfois comparable en intensité à celui du passage d'un camion. De plus, les ronflements peuvent signaler d'autres problèmes tels que l'apnée du sommeil ou encore une déviation de la cloison nasale. Il ne faut pas les prendre trop à la légère.

9/9/2019

Le ronflement est dû à la vibration des tissus mous du palais et de la luette dans la gorge. S'il n'est pas nécessairement dérangeant pour le ronfleur, les personnes de son entourage peuvent être très incommodées par ce bruit qui est parfois comparable en intensité à celui du passage d'un camion. De plus, les ronflements peuvent signaler d'autres problèmes tels que l'apnée du sommeil ou encore une déviation de la cloison nasale. Il ne faut pas les prendre trop à la légère.

Causes

Différents facteurs peuvent être à l'origine du ronflement : des amygdales trop volumineuses;
l'allongement de la luette;
la congestion nasale (rhume, allergies);

la consommation d'alcool, de tranquillisants ou de somnifères;

Symptômes

la position de sommeil (sur le dos); le tabagisme;
une cloison nasale déviée;
un surplus pondéral.

Le ronflement est un symptôme en soi, mais il peut entraîner différents « effets secondaires » s'il devient très intense :

des maux de tête chronique; fatigue ou somnolence le jour.

Diagnostic

Une personne ayant des problèmes de ronflement devrait consulter un médecin. Celui-ci s'assurera qu'il n'y a pas d'apnée du sommeil ou d'autre situation critique qui nécessiterait un traitement différent et pourra informer le patient sur les différentes options qui s'offrent à lui pour régler son problème.

Traitement

Pour les ronflements légers, une modification des habitudes de vie est conseillée comme traitement : Perdre du poids : diminue l'obstruction des voies respiratoires.
Dormir sur le côté : favorise l'ouverture des voies respiratoires.
Faire de l'exercice : favorise l'obtention d'un poids santé et améliore la qualité du sommeil. Éviter l'alcool et les calmants : diminue les ronflements.

Cesser de fumer : diminue l'irritation de la gorge.

Pour les ronflements modérés à sévères, d'autres mesures sont aussi ajoutées comme traitement. Si les ronflements sont dus à la congestion nasale (rhume, allergies), un décongestionnant ou encore un vaporisateur nasal peut beaucoup améliorer la situation. Des bandes nasales peuvent également augmenter l'ouverture des narines.

Dans les autres cas, une solution souvent adoptée est le port d'un appareil CPAP pour la « ventilation spontanée en pression positive continue ». Autrement dit, à l'aide d'un masque facial, on fournit une pression d'air constante qui maintient la gorge ouverte et empêche l'affaissement du tissu mou. Cette méthode est très efficace, mais constitue une béquille et ne règle pas le problème. Le masque doit donc être porté toutes les nuits.

Des dispositifs dentaires peuvent également être portés pour avancer la mâchoire inférieure. Cela empêche le tissu du fond de la gorge de se relâcher et évite que la langue ne s'enfonce dans la bouche. Ces appareils peuvent entraîner de l'inconfort et ne conviennent pas à tous.

Finalement, une chirurgie peut être effectuée afin d'enlever le surplus de tissu. Toutes ces méthodes ont essentiellement le même objectif : dégager les voies respiratoires.

*les informations proviennent de Vigilance Santé